Passer au contenu

/ Département de sciences biologiques

Je donne

Rechercher

Maëva Perez

Doctorat

Superviseurs: Bernard Angers, Kim Juniper, Robert Young

Contact

Complexe des sciences du campus MIL, local: B 6302-5
1375 Avenue Thérèse-Lavoie-Roux, Montréal, QC H2V 0B3, Canada

maeva.perez@umontreal.ca

LinkedIn

ResearchGate

Site du labo

Expertises de recherche

Projet

La machinerie pour l’exploitation des gisements de sulfures massifs volcanogènes des sources hydrothermales est déjà opérationnelle et la délivrance de permis miniers est imminente malgré d’inquiétantes lacunes de connaissances sur ces écosystèmes. En effet, dans une optique de sauvegarde, il est particulièrement important de mieux connaitre les processus clés de l’écologie des profondeurs. Quelles sont les conséquences évolutives de la symbiose si répandues dans les écosystèmes profonds? Comment les sources hydrothermales sont-elles connectées? Quelles adaptations permettent la résilience des espèces endémiques de ces milieux? Dans le Pacifique est, la faune hydrothermale est caractérisée par de denses populations de palourdes de la famille Vesicomyidae et de vers polychètes tubicoles qui servent de niche à une multitude d'autres espèces. Ces deux groupes d'invertébrés dépendent pour leur nutrition de bactéries symbiotiques chimiolitotrophes. Celles-ci sont directement transmises de génération en génération chez les palourdes, et acquises de novo a partir de sources environnementales chez les vers. De plus, les vers possèdent une grande plasticité phénotypique associée aux conditions environnementales très variées (en terme de température, d’oxygène et de concentration de minéraux) dans lesquelles ils se retrouvent. Du fait du contraste dans leurs mode de transmission des symbiotes, de leur distribution étendue, et de leur rôle écologique important, ces deux groupes taxonomiques sont un excellent modèle pour étudier l’évolution, la connectivité et la résilience dans les sources hydrothermales. Ainsi, les objectifs de ma thèse sont de 1) déterminer les conséquences du mode de transmission des symbiotes sur leur évolution, 2) comparer la connectivité inter-sources entre les populations d’hôtes et de symbiotes, et 3) déterminer comment certaines de ces espèces tolèrent les changements de conditions environnementales. Ultimement, ce projet vise à identifier les modèles d’évolution, de colonisation et de résilience dans les sources hydrothermales du Pacifique nord-est afin de fournir des lignes directrices de conservation aux opérations minières et d’aider à l’établissement d’aires marines protégées.

Mots clés

  • génomique,
  • épigénétique,
  • microbiologie

Publications

Perez, M., Sun, J., Xu, Q., and Qian, P.-Y. 2021. Structure and Connectivity of Hydrothermal Vent Communities Along the Mid-Ocean Ridges in the West Indian Ocean: A Review. Frontiers in Marine Science 8: 1434. doi:10.3389/fmars.2021.744874.

Perez, M., Angers, B., Young, C.R., and Juniper, S.K. 2021. 2021. Shining light on a deep-sea bacterial symbiont population structure with CRISPR. Microbial Genomics 7(8): 000625. Microbiology Society,. doi:10.1099/mgen.0.000625.

Lee, W.-K., Juniper, S.K., Perez, M., Ju, S.-J., and Kim, S.-J. 2021. Diversity and characterization of bacterial communities of five co-occurring species at a hydrothermal vent on the Tonga Arc. Ecology and Evolution. doi:https://doi.org/10.1002/ece3.7343.

Angers, B., Perez, M., Menicucci, T., and Leung, C. 2020. Sources of epigenetic variation and their applications in natural populations. Evolutionary Applications 13(6): 1262–1278. doi:10.1111/eva.12946.

Perez, M., and Juniper, S.K. 2018. Is the trophosome of Ridgeia piscesae monoclonal? Symbiosis 74(1): 55–65. doi:10.1007/s13199-017-0490-7.

Perez, M., and Juniper, S.K. 2016. Insights into Symbiont Population Structure among Three Vestimentiferan Tubeworm Host Species at Eastern Pacific Spreading Centers. Appl. Environ. Microbiol. 82(17): 5197–5205. doi:10.1128/AEM.00953-16.

Forget, N.L., Perez, M., and Juniper, S.K. 2014. Molecular study of bacterial diversity within the trophosome of the vestimentiferan tubeworm Ridgeia piscesae. Mar Ecol 36: 35–44. doi:10.1111/maec.12169.

Cameron, C., and Perez, M. 2012. Spengelidae (Hemichordata: Enteropneusta) from the Eastern Pacific including a new species, Schizocardium californicum, from California. Zootaxa 3569: 79–88.

Bourses et prix

• Alexander Graham Bell Canada Graduate Scholarships-Doctoral Program – National Sciences and Engineering Council of Canada – 105,000 CAD$

• Bourse de stage international – Fonds de recherche du Québec Nature et technologies / CSBQ – 10,000 CAD$

• Michael Smith Foreign Study Supplements Program - National Sciences and Engineering Council of Canada – 6,000 CAD$

• Bourse Alma mater - Faculté des Arts et des Sciences de l'Université de Montréal - 5,000 CAD$

• Bourse Joseph-P.-Laberge - Département de Sciences Biologiques de l'Université de Montréal – 1,000 CAD$

• UVic Graduate Award - School of Earth and Ocean Sciences of the University of Victoria – 2.500 CAD$

Enseignement

2017- 2020:

BIO3203 Génétique Évolutive

BIO3831 Océanographie

BIO1334 Biodiversité I

2013-2017:

BIOL311 Biological Oceanography (University of Victoria)

EOS110 Oceans and Atmosphere (University of Victoria)

BIOL184 Biodiversity and Evolution (University of Victoria)

BIOL190B General Biology (University of Victoria)

2011:

BIO2431 Zoologie des Invertébrés