Passer au contenu

/ Département de sciences biologiques

Rechercher

Navigation secondaire

Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique

Centre institutionnel

Responsables :

  • Fallu, Marie-Andrée — Coordonnateur
  • Benoit, Pierre-Olivier — Coordonnateur adjoint
  • Beisner, Béatrix — Directeur

Personne contact : marie-pierre.maze@umontreal.ca

Autre courriel : gril@umontreal.ca

Web : Page Facultaire (départementale, école)

Web : Site Web de l’unité de recherche

Web : Compte twitter

Web : Profil Facebook

Information : 514 343-6190

Le GRIL est un groupe de recherche actif tant en limnologie fondamentale qu’appliquée. Le groupe rassemble les équipes et laboratoires de recherche de quatre universités québécoises de Montréal et de ses environs. Le GRIL, fondé en 1989, comprend environ 60 étudiants aux études supérieures, 16 professeurs, plusieurs stagiaires postdoctoraux, associés de recherche et techniciens. Le GRIL est un centre FCAR depuis 1990. La problématique générale du GRIL est de décrire et prédire la structure et la fonction des écosystèmes aquatiques, autant non-perturbés que pollués. Les chercheurs du GRIL ont des programmes de recherche dans les domaines suivants: limnologie comparée et études expérimentales in situ de processus écologiques dans un large éventail d’environnements (lacs, rivières, ruisseaux); théorie de l’échantillonnage, écologie numérique et autres aspects de la modélisation empirique appliquée à l’écologie aquatique et l’écotoxicologie; écotoxicologie appliquée aux problèmes environnementaux des milieux dulcicoles tel que l’eutrophisation, l’acidification et le transfert et l’accumulation des polluants.

Équipe

Axes de recherche

La biocomplexité des écosystèmes d'eau douce

Cet axe touche la structure et le fonctionnement fondamental des limnopaysages : l'emphase étant sur les interactions entre organismes, populations et communautés qui influencent les flux d'énergie et de matière. Les chercheurs du GRIL étudient surtout les interactions entre les composantes des limnopaysages, notamment les liens et les échanges physiques, chimiques et biologiques. Un limnopaysage comporte plusieurs écotones sur lesquels les recherches du GRIL se concentrent : les interfaces terre-eau et atmosphère-eau, la structure et la complexité à l'intérieur des écosystèmes aquatiques, l'interaction des marais et des macrophytes avec les plans d'eau et les flux entre les milieux lotiques et lentiques. En plus de mieux comprendre les liens entre les écotones, le GRIL travaille à mieux connaître les limites et les seuils de fonctionnement des milieux aquatiques, ainsi que les liens coévolutionnaires en passant des approches génomiques à des approches purement physiques ou chimiques.

Thème 1.1 – La structure et la fonction biologique en milieu d'eau douce
Thème 1.2 – L'impact des processus physiques
Thème 1.3 – La biogéochimie aquatique

Les défis actuels auxquels font face les écosystèmes d'eau douce

Cet axe touche l'influence des facteurs anthropiques sur la structure et le fonctionnement des limnopaysages. Les écosystèmes aquatiques doivent s'adapter à plusieurs nouveaux stress ou défis, incluant les changements climatiques, les espèces envahissantes, la perte de couvert forestier, l'accroissement des populations, la pollution chimique et lumineuse, les microbilles, et l'urbanisation. L'approche par limnopaysage permet d'étudier ces défis à travers les multiples échelles spatiales et temporelles auxquelles ils opèrent, permettant de lever le voile sur les patrons qui émergent à travers de grandes étendues géographiques et de longues séries temporelles.

Thème 2.1 – Les effets des changements climatiques
Thème 2.2 – Impacts anthropiques 
Thème 2.3 – Quantifier les services rendus par les écosystèmes d'eau douce 

Affiliations

Expertises

  • Sciences naturelles et génie
  • Environnement et développement durable
  • Sciences humaines

Informations supplémentaires

Consultez cette fiche sur :