Marc Amyot, titulaire d'une nouvelle chaire de recherche du Canada

- 10:39 - - Nouvelles

L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, était de passage à l'Université de Montréal ce matin pour annoncer, au nom de sa collègue l'honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences, un investissement de près de 30 M$ pour la recherche. L'UdeM recevra pas moins de 11,5 M$ pour 14 chaires de recherche du Canada. En plus de cette somme, le gouvernement du Canada a annoncé un montant de 16,8 M$ provenant du Fonds de soutien à la recherche ainsi qu'un montant de plus de 1 M$ de la Fondation canadienne pour l'innovation en appui aux infrastructures de recherche.

Pour le recteur de l'Université de Montréal, Guy Breton, cette annonce confirme le statut de leader de l'Université : «Notre établissement est le second en importance au Canada sur le plan de la recherche. Nous devons cette force à nos formidables chercheurs, à nos excellents étudiants et à tout le personnel dévoué qui les soutiennent dans leur quête de savoir. Si nous sommes heureux de contribuer aussi fortement à l'avancement des connaissances, c'est parce que nous sommes convaincus que ces efforts contribuent au développement social, scientifique, économique et culturel de toute la société.»

La vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l'innovation, Marie-Josée Hébert, a quant à elle souligné la diversité des chaires créées et renouvelées : «Le groupe de chercheurs que nous célébrons aujourd'hui provient de secteurs aussi variés que la génomique, la médecine dentaire, le travail social et les études cinématographiques. Certains sont tout jeunes et viennent de se joindre à nous, d'autres ont un long parcours jalonné de distinctions. Tous ont cette passion pour la découverte et la transmission de leurs connaissances. Je les félicite d'avoir obtenu une prestigieuse chaire de recherche du Canada.»

Les 14 chaires ont été attribuées à la suite des concours d'octobre 2014 et d'avril 2015 du Programme des chaires de recherche du Canada. Neuf de ces chaires sont nouvelles.

Marc Amyot

Professeur titulaire à la Faculté des arts et des sciences, titulaire de la Chaire de recherche du Canada (niveau 1) en écotoxicologie et changement mondial

Une fois libérés, les contaminants entreprennent un long périple dans l'environnement. Marc Amyot explore leur mouvement le long de la chaîne trophique et leurs transformations au sein des écosystèmes. L'objectif est notamment de parvenir à une modélisation plus aboutie des risques environnementaux dans un monde touché par le réchauffement climatique.

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer